Stellaria media (Stellaire intermédiaire)

Stellaire intermédiaire, Mouron blanc ou Morgeline (Stellaria media) est une plante annuelle dont les pousses peuvent atteindre une longueur de 5 à 40 centimètres. Sa période de végétation s’étend de l’automne à l’été suivant. Dans les régions douces, elle peut fleurir dès le mois de février. Ce qui la rend intéressante pour l’alimentation humaine, c’est […]

Stellaire intermédiaire, Mouron blanc ou Morgeline (Stellaria media) est une plante annuelle dont les pousses peuvent atteindre une longueur de 5 à 40 centimètres. Sa période de végétation s’étend de l’automne à l’été suivant. Dans les régions douces, elle peut fleurir dès le mois de février.

Stellaire intermédiaire fleurs en février
Stellaire intermédiaire fleurs en février.

Ce qui la rend intéressante pour l’alimentation humaine, c’est sa teneur élevée en vitamine C. Mais elle contient également des saponines et de l’acide oxalique et ne doit pas être consommée en grande quantité.

Stellaire intermédiaire au bord d'un chemin
Stellaire intermédiaire au bord d’un chemin.

Habitats & distribution

Stellaria media est une plante que l’on trouve aussi fréquemment dans les centres urbains. Elle colonise les parcs, les bords de chemins, les jardins, les bords de routes et pousse même sur les murs ou entre les marches d’escalier.

Stellaria media dans la neige
Stellaria media dans la neige.

Son aire de répartition originelle comprend l’Europe, l’Asie et l’Afrique du Nord. En tant qu’espèce introduite, Stellaire intermédiaire est également présente dans d’autres régions. A l’exception des calottes polaires, elle est présente dans le monde entier (carte de distribution).

Stellaire intermédiaire au jardin

Stellaria media est facile à cultiver dans le jardin ou sur le balcon. Elle peut être semée soit au printemps, à partir de mars environ, soit au début de l’automne, de septembre à octobre.

Graines de Stellaria media
Les graines de Stellaria media.

La profondeur de semis est d’environ un demi-centimètre.

À une température de 18 à 20 °C, il faut compter entre 5 et 10 jours pour que les graines germent.

Au jardin, Stellaire intermédiaire se développe mieux dans un sol riche en humus ou légèrement argileux. Il peut également survivre dans une terre sablonneuse, mais il y reste petit et ne donne que peu de rendement.

Stellaria media jeunes plants

Pour les semis en pot, les substrats sans tourbe pour herbes aromatiques ou légumes conviennent parfaitement.

La terre doit être uniformément humide et ne doit pas sécher à la surface jusqu’à ce que les semis atteignent environ 3 centimètres de hauteur.

Les plantes peuvent être placées dans des endroits ensoleillés ou semi-ombragés.

Stellaire intermédiaire, Mouron blanc ou Morgeline
Stellaire intermédiaire, Mouron blanc ou Morgeline.

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France | Mauvaises herbes |

Autres espèces de la famille des Caryophyllaceae

Aristolochia clematitis (Aristoloche clématite)

L’aristoloche clématite (Aristolochia clematitis) est une plante vivace qui atteint une hauteur de 30 à 70 centimètres. Sa période de floraison principale s’étend d’avril à juin. Dans les endroits qui sont fauchés, elle peut encore fleurir en septembre. Toutes les parties de la plante sont toxiques et contiennent de l’acide aristolochique. Son aire de distribution […]

L’aristoloche clématite (Aristolochia clematitis) est une plante vivace qui atteint une hauteur de 30 à 70 centimètres. Sa période de floraison principale s’étend d’avril à juin. Dans les endroits qui sont fauchés, elle peut encore fleurir en septembre.

Aristolochia clematitis Aristoloche clématite

Toutes les parties de la plante sont toxiques et contiennent de l’acide aristolochique.

Aristoloche clématite fleurs

Son aire de distribution naturelle comprend la Belgique, la France et la plupart des autres pays européens. En Asie, elle s’étend jusqu’au Caucase et à l’Asie occidentale. On la trouve également à l’état sauvage dans certaines régions d’Amérique du Nord (carte de distribution).

Aristolochia clematitis fleurs

Aristolochia clematitis pousse en bordure des champs et des buissons, dans les forêts claires et les vignobles. Elle se développe le mieux dans les endroits ensoleillés et chauds. Le sol doit être riche en humus ou légèrement argileux.

Aristoloche clématite feuilles

Aristolochia clematitis feuilles

Aristolochia clematitis sur une berge de rivière
Aristolochia clematitis sur une berge de rivière (port industriel, Mannheim, Allemagne).

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France | Fleurs orange et jaunes | Mauvaises herbes |

Autres espèces de la famille des Aristolochiaceae

Comment faire pousser la Matricaire à partir de graines

La Matricaire ou Camomille sauvage (Matricaria chamomilla) est une plante médicinale très populaire. Elle ne pousse qu’une fois par an, peut atteindre jusqu’à 30 centimètres de hauteur et fleurir de juin à septembre. La culture de la matricaire à partir de graines Les graines de Matricaria chamomilla germent rapidement, il suffit de deux à cinq […]

La Matricaire ou Camomille sauvage (Matricaria chamomilla) est une plante médicinale très populaire. Elle ne pousse qu’une fois par an, peut atteindre jusqu’à 30 centimètres de hauteur et fleurir de juin à septembre.

La culture de la matricaire à partir de graines

Les graines de Matricaria chamomilla germent rapidement, il suffit de deux à cinq jours à une température de 20 à 25 °C.

Jeunes plants de camomille
Jeunes plants de camomille, huit semaines après le semis.

La culture à l’intérieur est possible toute l’année, mais elle peut s’avérer difficile en raison des jours courts en hiver. C’est pourquoi une lampe pour plantes peut être utile.

J’ai semé fin octobre et les semis ont cessé de pousser à partir de la mi-novembre.

La camomille est une plante qui germe à la lumière, il suffit de poser les graines sur la terre et de les presser légèrement. Le pot de culture doit être couvert, sinon les fines graines se dessèchent.

Semis de camomille

Un terreau pour herbes aromatiques sans tourbe, un terreau pour légumes ou un terreau de culture conviennent comme substrat.

L’emplacement pour la germination doit être clair, mais pour une culture réussie, les jeunes plantes doivent également recevoir suffisamment de lumière.

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France | Plantes aromatiques | Mauvaises herbes |

Autres espèces de la famille des Asteraceae

Linaria vulgaris (Linaire commune)

Avec ses fleurs jaune orange vif, la Linaire commune ou Linaire vulgaire (Linaria vulgaris) pourrait être l’une des plus belles plantes vivaces européennes. Elle pousse de manière pérenne, fleurit de la fin de l’été à l’automne et peut atteindre jusqu’à 60 centimètres de haut. Elle se propage par des graines et de courts stolons. Aire […]

Avec ses fleurs jaune orange vif, la Linaire commune ou Linaire vulgaire (Linaria vulgaris) pourrait être l’une des plus belles plantes vivaces européennes. Elle pousse de manière pérenne, fleurit de la fin de l’été à l’automne et peut atteindre jusqu’à 60 centimètres de haut. Elle se propage par des graines et de courts stolons.

Linaire commune

Aire de distribution

L’aire de répartition naturelle est l’Asie (Chine, Russie, Turquie) et l’Europe (Europe du Nord, Europe centrale, Europe du Sud). En tant que plante ornementale, le gulsporre a également atteint certaines régions d’Amérique du Nord, où il est devenu indigène (carte de distribution).

Linaria vulgaris

Habitats

Linaria vulgaris se trouve le long des routes, dans les prairies sèches, sur les talus de chemin de fer et les digues ou dans les dunes de sable. Elle pousse de préférence dans des endroits ensoleillés et s’accommode bien des endroits secs, car ses racines s’enfoncent profondément dans le sol.

Linaire commune le long d'une route
Linaire commune le long d’une route.
Linaire commune sur la côte de la mer Baltique
Linaire commune sur la côte de la mer Baltique, sur l’île de Rügen.
Linaire commune et Hélicelle trompette
Linaire commune et Hélicelle trompette (Helicella itala)

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France | Fleurs orange et jaunes | Mauvaises herbes |

Autres espèces de la famille des Plantaginaceae

Fallopia convolvulus (Renouée faux liseron)

Renouée faux liseron (Fallopia convolvulus) fait partie de la famille des polygonacées (Polygonaceae), elle est donc apparentée à Rhubarbe et Sarrasin. D’où vient Renouée faux liseron ? Fallopia convolvulus est originaire d’Afrique du Nord, de la plupart des pays européens et de nombreux pays asiatiques. En Asie, son aire de répartition s’étend jusqu’en Inde. En […]

Renouée faux liseron (Fallopia convolvulus) fait partie de la famille des polygonacées (Polygonaceae), elle est donc apparentée à Rhubarbe et Sarrasin.

Fallopia convolvulus

D’où vient Renouée faux liseron ?

Fallopia convolvulus est originaire d’Afrique du Nord, de la plupart des pays européens et de nombreux pays asiatiques. En Asie, son aire de répartition s’étend jusqu’en Inde. En tant qu’espèce introduite, on la trouverait également dans d’autres régions, en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud (source).

Renouée faux liseron sur une clôture dans une cour d'école
Renouée faux liseron sur une clôture dans une cour d’école.

Comment pousse Fallopia convolvulus ?

Grimpante ou rampante, avec des pousses qui peuvent atteindre deux mètres de long. Renouée faux liseron pousse comme une plante annuelle, les graines germent au printemps et les pousses se dessèchent dès que la génération suivante de graines est mûre.

Fallopia convolvulus et Polygonum aviculare dans un champ desséché
Fallopia convolvulus et son proche parent Polygonum aviculare dans un champ desséché.

Où pousse la Renouée faux liseron ?

En milieu urbain, les clôtures sont le plus souvent colonisées par deux espèces de plantes : La Bryone dioïque (Bryonia dioica) et la Renouée faux liseron.

Fallopia convolvulus utilise encore d’autres supports de lianes comme des arbres ou des arbustes. Mais elle peut aussi s’en passer et pousser en rampant.

On le trouve également sur les digues, dans les jardins, au bord des chemins, dans les champs, sur les chantiers et au bord des routes.

Corée marginée sur Renouée faux liseron
La Corée marginée (Coreus marginatus) vit sur la Renouée faux liseron. Elle suce ses pousses et ses feuilles.

La renouée faux liseron est-elle toxique ?

Non, ses feuilles sont censées être comestibles. Mais je ne les ai pas goûtées.

Quand Fallopia convolvulus fleurit-il ?

La floraison de Fallopia convolvulus peut commencer à la mi-mai et durer jusqu’en octobre.

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France | Plantes grimpantes |

Autres espèces de la famille des Polygonaceae

Asplénie rue des murailles (Asplenium ruta-muraria)

De nombreux vieux murs doivent leur caractère vintage et pittoresque à la présence de fougères, de mousses et d’autres plantes. Elles donnent vie aux pierres mortes, car là où poussent les plantes, les animaux s’installent volontiers. Pour certaines espèces, comme l’asplénie rue des murailles (Asplenium ruta-muraria) présentée ici, elles constituent même des biotopes importants. Sans […]

De nombreux vieux murs doivent leur caractère vintage et pittoresque à la présence de fougères, de mousses et d’autres plantes. Elles donnent vie aux pierres mortes, car là où poussent les plantes, les animaux s’installent volontiers.

Pour certaines espèces, comme l’asplénie rue des murailles (Asplenium ruta-muraria) présentée ici, elles constituent même des biotopes importants. Sans nos constructions, elle n’aurait pas pu se répandre aussi largement. Cela vaut d’ailleurs aussi pour d’autres plantes, comme la cymbalaire des murs.

Asplenium ruta muraria
Asplenium ruta-muraria sur le mur d’une église. Je n’ai pas pu observer si les gendarmes (Pyrrhocoris apterus) s’y cachent seulement ou s’ils sucent aussi la fougère.

L’Asplenium ruta-muraria ne mesure qu’une quinzaine de centimètres de haut et conserve ses frondes même en hiver. Elle fait partie de la famille des Aspleniaceae et est étroitement apparentée à la fougère nid d’oiseau, très appréciée comme plante d’intérieur, et au scolopendre, originaire de France.

Asplenium ruta muraria Rue des murailles

L’aire de répartition de cette fougère comprend l’Asie tempérée et tropicale, elle est originaire de la plupart des pays européens et également de certaines régions d’Amérique du Nord.

Elle se développe le mieux dans des endroits ensoleillés ou semi-ombragés. L’idéal est d’avoir de vieux murs avec beaucoup de fissures et de joints dans lesquels les racines peuvent s’étendre.

Doradille des murailles

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France | Fougères |

Autres espèces de la famille des Aspleniaceae

Conseils de soins pour les pépéromias tropicaux

Pour une culture optimale des pépéromias, il est important de connaître les besoins de chaque espèce. Ces poivriers sont en effet adaptés à différents habitats. En gros, on peut distinguer les besoins des espèces des régions subtropicales et tropicales de ceux des poivres nains succulents. Les peperomias tropicaux et subtropicaux Ce sont pour la plupart […]

Pour une culture optimale des pépéromias, il est important de connaître les besoins de chaque espèce. Ces poivriers sont en effet adaptés à différents habitats.

En gros, on peut distinguer les besoins des espèces des régions subtropicales et tropicales de ceux des poivres nains succulents.

Peperomia albovittata Rana Verde
Peperomia albovittata « Rana Verde »

Les peperomias tropicaux et subtropicaux

Ce sont pour la plupart des espèces de ce groupe qui sont proposées dans les jardineries et les centres de jardinage.

Peperomia albovittata Piccolo Banda
Peperomia albovittata « Piccolo Banda »

Emplacement & température

Ces plantes conviennent aux endroits clairs avec soleil du matin, soleil du soir et soleil d’hiver. Mais elles s’accommodent également de la mi-ombre.

Les variétés à feuilles panachées, c’est-à-dire vertes et blanches ou vertes et jaunes, ne doivent pas être placées dans un endroit trop sombre afin que leurs feuilles puissent prendre une couleur intense. Elles ne meurent pas à la mi-ombre, mais leurs feuilles peuvent perdre leur coloration. Qui revient d’ailleurs lorsqu’elles reçoivent plus de lumière.

Peperomia scandens Variegata
La forme sauvage de Peperomia scandens « Variegata » est originaire des régions tropicales.

Les pépéromias tropicaux aiment la chaleur toute l’année et ne devraient pas être exposés à des températures inférieures à 15 °C pendant une période prolongée en hiver.

Substrat & arrosage

Les substrats sans tourbe pour plantes en pot, cactus, herbes aromatiques ou légumes conviennent bien aux espèces de pépéromias tropicales. Ils sont perméables, aérés et ont moins tendance à s’humidifier que les substrats standard. Qui peut toutefois être utilisé.

Peperomia argyreia
Peperomia argyreia

Certaines peperomias tropicales poussent perchées sur des arbres ou grimpent le long de troncs d’arbres.

Plus important que le terreau est le comportement d’arrosage. Car malgré leur origine tropicale, ces plantes ne supportent pas l’eau stagnante. C’est pourquoi la motte de terre doit pouvoir bien sécher entre les arrosages.

Les espèces à grandes feuilles supportent mieux le dessèchement momentané de la terre que les espèces à petites feuilles. Mais cela ne doit pas être un état permanent.

Peperomia caperata Rosso
Peperomia caperata « Rosso »

Fertilisation

Les pépéromias tropicaux peuvent être fertilisés d’avril à septembre. Soit toutes les 4 à 8 semaines avec de l’engrais liquide, soit au printemps et en été avec de l’engrais longue durée comme des bâtonnets, des granulés ou des pellets.

Comme presque tous les substrats ont été préfertilisés, il n’est pas nécessaire de fertiliser la première année après le rempotage ou l’achat des plantes.

Peperomia polybotrya
Peperomia polybotrya

Catégories : Plantes d’intérieur |

Autres espèces de la famille des Piperaceae

Blogue

Catégories :

Autres espèces de la famille des

Menthe aquatique (Mentha aquatica)

Menthe aquatique, menthe à grenouille, baume d’eau La menthe aquatique (Mentha aquatica) est une plante vivace qui se propage par des stolons et des graines situés sur le sol. Ses inflorescences sphériques, sur lesquelles se trouvent de nombreuses petites fleurs individuelles de couleur rose à violette, apparaissent de juillet à septembre. Les feuilles sont d’abord […]

Menthe aquatique, menthe à grenouille, baume d’eau

menthe aquatique Mentha aquatica

La menthe aquatique (Mentha aquatica) est une plante vivace qui se propage par des stolons et des graines situés sur le sol. Ses inflorescences sphériques, sur lesquelles se trouvent de nombreuses petites fleurs individuelles de couleur rose à violette, apparaissent de juillet à septembre.

menthe aquatique

Les feuilles sont d’abord rougeâtres. Mentha aquatica peut atteindre une hauteur de 20 à 80 centimètres selon l’endroit.

stolons de menthe aquatique
Les stolons du menthe aquatique en avril.
menthe aquatique feuilles
Les jeunes feuilles peuvent être de couleur rougeâtre.

Distribution et habitats

La zone de distribution originelle se situe en Afrique, en Asie et en Europe. En tant qu’espèce introduite, le menthe aquatique se trouve également dans certaines régions d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud (carte de distribution.

menthe aquatique sur une rive
Le menthe aquatique sur la rive d’un lac. En arrière-plan, on peut voir jonc épars.

Ses noms populaires ainsi que son nom botanique le laissent supposer, Mentha aquatica aime les milieux marécageux à humides. Elle pousse sur les rives des ruisseaux, des rivières, des mares et des lacs. Elle colonise également les fossés et les prairies humides à mouillées. Elle s’accommode de brèves inondations, mais ne peut pas survivre durablement sous l’eau.

Menthe poivrée (Mentha × piperita)

La menthe poivrée est un croisement entre Mentha aquatica et Mentha spicata (menthe verte). Selon les caractéristiques qu’elle a héritées de Mentha aquatica, elle peut également pousser dans des endroits marécageux.

Ci-dessous, on peut voir un pot d’herbes aromatiques acheté au supermarché, qui a pu être cultivé sans problème dans un bac de construction rempli d’eau. J’ai essayé cette forme de culture avec deux autres menthes, qui sont toutes deux mortes après quelques semaines.

Menthe poivrée dans un bac à mortier béton
Cette menthe poivrée achetée en supermarché a poussé pendant deux ans dans un bac à mortier béton rempli d’eau.

La menthe aquatique comme habitat

Les fleurs de menthe aquatique sont visitées par les abeilles sauvages et domestiques, les syrphes et les papillons. Parmi les insectes suceurs qui s’en nourrissent, on trouve, outre les pucerons, la punaise verte puante.

punaise verte puante sur menthe aquatique
Larve de la punaise verte du riz (Nezara viridula).

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France |

Autres espèces de la famille des Lamiaceae

Que sont les aracées ?

Les aracées (Araceae) sont une famille de plantes dont on compte environ 3300 espèces réparties dans le monde entier. Ces plantes se caractérisent par la forme de leurs inflorescences. De nombreuses petites fleurs individuelles sont placées sur un épi en forme de tige. Elles sont souvent encadrées par une bractée colorée. Qui sont les aracées […]

Les aracées (Araceae) sont une famille de plantes dont on compte environ 3300 espèces réparties dans le monde entier. Ces plantes se caractérisent par la forme de leurs inflorescences. De nombreuses petites fleurs individuelles sont placées sur un épi en forme de tige. Elles sont souvent encadrées par une bractée colorée.

Inflorescence d'une variété d'Anthurium
Inflorescence d’une variété d’Anthurium.

Qui sont les aracées ?

Parmi les aracées, on trouve de nombreuses plantes toxiques, dont certaines sont des plantes d’intérieur très appréciées. Mais la famille comprend également des espèces comestibles comme le taro (Colocasia esculenta). Ses tubercules contiennent beaucoup d’amidon et peuvent être préparés comme des pommes de terre ou des topinambours.

Taro
Les tubercules comestibles du taro. Cette plante des marais peut atteindre jusqu’à deux mètres de haut.

Je voudrais présenter ci-dessous des espèces sélectionnées de cette famille.

Arum tacheté (Arum maculatum)

Arum maculatum arum tacheté

Les feuilles de l’arum tacheté peuvent être recouvertes de taches brunâtres ou être d’un vert uni. Cette plante originaire de Belgique, de France et d’autres pays européens passe la majeure partie de l’année sous forme de tubercule dormant. Sa période de croissance et de floraison ne dure que d’avril à juin.

Arum d’Italie (Arum italicum)

Arum d'Italie Arum italicum

L’Arum d’Italie est originaire du bassin méditerranéen et d’Europe de l’Est. Dans le nord ou le centre de l’Europe, on peut le voir pousser à l’état sauvage dans les jardins. Il est à feuilles persistantes, ses feuilles apparaissent en automne, il ne survit que pendant les semaines chaudes de l’été sous forme de bulbe sans feuilles.

Anubie de Barter (Anubias barteri)

Anubias barteri var. nana Anubie de Barter
Anubias barteri var. nana

L’Anubias barteri est originaire d’Afrique tropicale, où il colonise les habitats marécageux. Il peut pousser au-dessus ou au-dessous de l’eau. De plus, ses feuilles solides ne sont mangées que par quelques poissons ou escargots. C’est probablement pour cette raison qu’elle est si appréciée comme plante d’aquarium.

Petite lentille d’eau (Lemna minor)

petite lentille d'eau Lemna minor

La petite lentille d’eau est répandue presque partout dans le monde. Elle compte parmi les plus petites plantes à fleurs et colonise les eaux stagnantes ou à courant lent, dont elle peut rapidement envahir la surface. Elle est également appelée « canard ».

Dieffenbachie Compacta
Le dieffenbachia « Compacta » est une plante d’intérieur très populaire.

Pas de jungle urbaine sans aracées.

Jusqu’au milieu des années 2010, les plantes d’intérieur étaient considérées comme bourgeoises et on se moquait de nous, les blogueuses de jardin. Puis elles ont trouvé leur chemin dans les médias sociaux, qui les ont aidées à faire leur come-back. Les plantes d’intérieur sont devenues l’Urban Jungle, et depuis, on jardine ce que les cache-pots peuvent donner.

Parmi ces plantes hippsters, on trouve d’ailleurs beaucoup d’aracées, désormais appelées aroïdes. Des espèces disparues des magasins font leur retour, de nouvelles variétés de plantes d’intérieur classiques sont proposées. Elles se négocient parfois pour plusieurs centaines d’euros.

Caladium bicolor fait à nouveau partie des plantes d’intérieur les plus appréciées grâce à la tendance urban jungle.

Caladium bicolor
Le Caladium bicolor avait disparu pendant quelques années du commerce classique de plantes.

Catégories :

Autres espèces de la famille des Araceae