Vergerette annuelle (Erigeron annuus)

La vergerette annuelle (Erigeron annuus) est très répandue dans de nombreux pays européens, comme si elle y poussait depuis toujours. Elle est pourtant originaire d’Amérique du Nord et est considérée ici comme une néophyte.

Vergerette annuelle

L’Erigeron annuus peut être annuel, si les graines germent au printemps. Ou bien bisannuelle, à partir de graines germées de la fin de l’été jusqu’à l’automne. Ces plantes ne montrent que quelques feuilles, passent l’hiver et fleurissent dès le début de l’été suivant.

Si elle a pu se répandre avec succès dans de nombreuses régions, la vergerette annuelle le doit à son extrême capacité d’adaptation. Elle peut s’accommoder de peu d’eau et de nutriments et pousser dans des endroits où d’autres plantes ne peuvent pas survivre.

La vergerette annuelle colonise les chemins, les bords de route, les escaliers, les murs, elle pousse volontiers entre les pavés. De plus, elle est résistante au piétinement et peut se ressaisir après avoir été piétinée.

Mouche sur Vergerette annuelle

Dans les endroits où l’offre en eau et en nutriments est faible, elle reste petite et n’atteint que 10 à 20 centimètres de hauteur. Dans un sol uniformément humide, humifère ou argileux, elle atteint jusqu’à un mètre de hauteur.

La floraison de l’Erigeron annuus commence fin mai ou début juin. Ici, dans la région, on peut le voir en fleurs jusqu’en décembre.

Erigeron annuus
Vergerette annuelle en fleur en novembre.

Catégories : Plantes envahissantes (BE) | Plantes envahissantes (FR) |