Bryone Dioïque (Bryonia dioica)

Bryonia dioica

La Bryone Dioïque se trouve à proximité des parcs et des jardins. Elle a besoin de supports grimpants sous forme de haies, de buissons ou de clôtures. Ses pousses peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de long. Bien qu’elle fasse partie de la famille des cucurbitacées, ni sa racine en forme de betterave ni ses baies ne sont comestibles.

Bryone Dioique sur une cloture.
Bryone Dioïque sur une clôture.

Bryonia dioica est une plante vivace. La période de floraison peut durer d’avril à septembre. Son aire de répartition s’étend de l’Europe à l’Afrique du Nord et à l’Asie occidentale. À l’état sauvage, on la trouve dans les forêts claires. Ici, dans la région, on la voit aussi souvent au bord des routes, sur les parkings, les remblais de chemin de fer ou les chantiers, où ont été prises certaines des photos présentées ici.

Bryone Dioique avec Phytolaque dOrient Phytolacca acinosa
Bryone Dioïque avec Phytolaque d’Orient (Phytolacca acinosa) dans une cour d’école.

La Bryone Dioïque en tant qu’habitat

Les plantes ne font pas que coloniser des biotopes, elles en sont aussi. Ainsi, les bryones, il existe d’autres espèces que la Bryone Dioïque, constituent l’habitat de la Coccinelle de la Bryone. Celle-ci se distingue des autres coccinellidés européens par le fait qu’elle ne mange pas de pucerons. Mais qu’il grignote les feuilles de ses plantes hôtes.

Coccinelle de la Bryone Henosepilachna argus
La Coccinelle de la Bryone (Henosepilachna argus) vit sur les cucurbitacées et mange leurs feuilles.

Catégories : Plantes de Belgique | Plantes de France |